Au temps où j’avais du temps

A la fin de mes études, j’ai quitté le domicile familial pour partir travailler à Rennes, Saint Pol de Léon puis Villers-Cotterêts. J’étais célibataire et certaines soirées étaient longues, surtout dans le Finistère où ma télé ne captait que 3 chaînes… A cette époque, pas d’appareil photo numérique, donc peu de traces des réalisations, que je choisissais longues et complexes pour être bien sûre d’être occupée un moment.

Une copine étudiante m’a donné le goût du point de croix. Je brodais des cadeaux de naissance pour les copines ou des tableaux pour leurs appartements.

Puis j’ai rencontré mon mari et j’ai eu envie de décorer ma maison.

Cadeau de naissance pour ma copine Marianne et sa petite Lola : plaid brodé au tir-fils :

Palid Lola

 

Plaid de Noël

 Plaid pour ma grand-mère, après sa chute qui l'a clouée sur une chaise :

Plaid Mamie

Plaid Harry Potter

Plaid pour ma sœur Vanessa, cadeau de Noëlau temps de la folie Harry Potter en 2004 (j'ai rentabilisé l'achat du livre Harry Potter au point de croix pour broder l’écusson de Griffondor sur une écharpe tricoté pour ma copine Laure) :

Plaid Vanessa 1  Plaid Vanessa 2  Plaid Vanessa 3 

Plaid Vanessa 4  Plaid Vanessa 5

 

Plaid cadeau de naissance pour ma copine Christine et son bébé Louis :

Palid Louis

Plaid cadeau de naissance pour ma copine Véronique et son bébé Emilie :

Palid Emilie

Plaid Beatrix Potter

Plaid pour Brigitte, fan de Beatrix Potter (je dois avouer que je me suis fait plaisir à le broder) :

Palid Brigitte 1  Palid Brigitte 2 plaid brigitte 1 plaid brigitte2

Cadre pour anniversaire de mariage

Cadre brodé pour les quarante ans de mariage de mon oncle et ma tante fans du peintre écossais art déco Charles Rennie Mac Intosh :

Cadre CRMackintosh

Sac Mme Koudig

Ce kit m'avait été offert en souvenir de mes 2 années passées en Bretagne mais je ne savais pas quoi en faire. Il a trouvé sa place quelques temps plus tard sur ce sac :

 Broderie 2  Broderie 1 

 

Peignoir

Broderies sur le thème du jardin cousues sur un peignoir pour l'anniversaire de ma belle-soeur :

Peignoir 1      Peignoir 2

 

Point de croix Chocolat

Invitée un jour chez une lointaine cousine de mon mari, je suis tombée amoureuse d'un cadre au point de croix dans sa cuisine autour du chocolat. Après interrogation, la grille vient d'un vieux numéro de Prima. Dès mon retour à la maison, j'envoie un mail à la rédaction de Prima, qui me répond que oui bien sûr ils vont m'envoyer la grille et que si je le souhaite, ils peuvent m'envoyer la grille qui allait avec sur le thé !

Quelques semaines plus tard, la broderie est réalisée et encadrée à destination de la cuisine de notre future maison à nous.

Chocolat

Point de croix Café

Thé

Il me manquera quand même une grille sur le café.

Point de croix Théières

Ce kit de point de croix accompagne parfaitement les 2 premiers ouvrages avec par chance un cadre identique au 2 premiers trouvés des mois plus tard :

Théières

Point de croix modes victoriennes

Depuis que je suis ado, j'adore les gravures des modes parisiennes. Alors quand en feuilletant des catalogues de point de croix chinés par une tante, je trouve une grille de point de croix, je sais aussitôt quel va être mon premier ouvrage... Sauf que la grille est en 2 parties et que ma tante n'a pas le magazine suivant... Et que la revue est tellement ancienne, que cette fois pas de possibilité d'envoyer un mail. Ma tante me console en me disant qu'elle aura maintenant un objectif pour ses prochaines puces !

Aussi quelle ne fut pas ma surprise, quand à l'occasion de mon mariage ma tante m'a envoyé THE grille de point de croix, commandée pour moi dans le commerce :

Modes victoriennes

Patchwork

Auntie Joan, la tante des modes victoriennes, qui m'a appris le peu de couture que je sais faire, m'a aussi initiée au patchwork !

Elle récupérait des vieux tissus, qu'elle transformait en octogones puis assemblait en tabliers qu'elle revendait au profit de sa paroisse. Il faut être patient, mais c'est simple et j'ai eu envie d'essayer. Oui, mais pas pour faire des tabliers... Alors quoi faire ? Un plaid ?

J'ai commencé par rassembler de vieilles robes et jupes de mes soeurs avec un vieux drap rose pour donner de l'unicité. Puis, j'ai cousu le tout à la machine à coudre sur un mètre carré. Oui mais comme je ne suis pas une star de la machine, les coins n'étaient pas bien en face les uns des autres et mon ouvrage n'était pas parfait... Alors j'ai tout défait pour refaire à la main... Sur 4 m² ! Puis j'ai doublé avec du tissu polaire blanc et habillé les bords avec un biais (jamais utilisé avant donc résultat moyen).

Le résultat est bluffant et la couverture me suit partout depuis 10 ans !

Patchwork rose 1 Patchwork rose 2

Patchwork en toile de Jouy

Quelques années après le patchwork rose, j'ai récidivé en apprenant de mes erreurs passées : une belle thématique et une unicité de couleurs, des carrés plus grands et tout de suite en mode manuel. Fan des gravures de mode parisiennes, j'adroe aussi la toile de Jouy, mais cela ne surprendra personne.

Dificile de trouver suffisamment de tissus sur le thème qui soient très différents, qui aillent vraiment bien ensemble et qui ne soient pas trop hors de prix à l'achat !

Le tout doublé avec un dessus de lit acheté en promo sur un catalogue pour donner de la tenue :

Patchwork Jouy 1 Patchwork Jouy 2

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.